Terra-formers


forum dédié à la construction et décorations de terrariums, paludarium, aquarium et murs végétale.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
.La nature du forum le rendant lent par nature, ses domaines seront diversifiés et plus axés sur les animaux pour le rendre plus dynamique. Pour tout forumeur désireux de participer à la restructuration du forum, je rappelle l'existence de la "boite a idées" n'hésitez pas y déposer vos suggestions . Une équipe d'animateur /modérateur vas être créée toutes personnes voulant en faire partie devra m'envoyer un mp décrivant ces motivations et idées pour faire évoluer le forum.Bonne participations à tous et à bientôt sur Terra-formerscordialement l'administration

Partagez | 
 

 Interview de Diana Walstad sur le site Acuario Rosa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moloch
Terra-Moderaters
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 02/02/2012

MessageSujet: Interview de Diana Walstad sur le site Acuario Rosa   Ven 10 Fév - 23:06

Interview de Diana Walstad sur le site Acuario Rosa


Acuario rosa: Madame Walstad, je voudrais tout d'abord vous remercier d'avoir accepté notre invitation.

Diana Walstad: Vous êtes les bienvenus.

Acuario rosa: Nous aimerions savoir comment et quand êtes-vous entrée dans le monde de l' aquariophilie

Diana Walstad: Ma mère a toujours eu des aquariums et des bassins. Lorsque j'étais enfant, dans les années 50, j'ai été absolument captivée par les poissons. J'ai gardé des têtards et des gambusies que j'ai attrapés dans les canaux agricoles. Plus tard, je suis passée à toutes sortes de poissons tropicaux.
En 1988, après une longue période sans aquarium, j'ai décidé une fois de plus d'en faire un. Cette fois, j'étais déterminée à avoir un bac planté. (Toutes les tentatives passées à cultiver des plantes avaient lamentablement échouées.) J'ai eu l'idée de mettre une couche de terreau sous le gravier. Et lorsque j'ai obtenu une croissance spectaculaire des plantes, j'ai été inspirée. J'ai commencé des recherches scientifiques et me suis lancée dans la rédaction d'articles. En 1996, j'ai commencé à travailler sur « l'écologie de l'aquarium planté ».

Acuario rosa: Combien d'aquarium avez-vous? Combien de temps chaque jour consacrez-vous à la maintenance de vos aquariums? Avez-vous un aquarium high-tech?

Diana Walstad: J'ai trois bacs, deux de 213L et un 194L. Je passe environ une heure ou deux chaque semaine à travailler sur les bacs (nettoyage des filtres, des vitres, suppression des algues, élagage des plantes, changement d'un peu d'eau etc.) Je consacre moins de temps à l'entretien même si j'ai plus de temps aujourd'hui.
Je n'ai pas d'aquarium high-tech. Les miens sont tous des « NPT » (Bacs naturels plantés).

Acuario rosa: Votre livre "L'écologie de l'aquarium planté" est célèbre, il est devenu une référence pour beaucoup d'amateurs, qu'ils aient des aquariums high ou low tech. Je souhaiterai approfondir les idées de votre livre. Dans les premiers pages de votre livre, vous écrivez:

"D'autres amateurs, principalement d'Europe, ont développé durant les 20 dernières années des techniques pour améliorer la croissance des plantes et ce avec succès. La technologie sophistiquée qu'ils utilisent produit de magnifiques aquariums plantés, que j'appellerai des aquariums «High-Tech". Le résultat final ressemble en effet à «un coin de nature» avec des poissons et des plantes en bonne santé. Malheureusement, les méthodes artificielles utilisées ignorent de nombreux processus naturels des bactéries et des plantes. Le résultat final ressemble à un aquarium équilibré naturel, mais les moyens pour l'obtenir sont contre-nature, coûteux et laborieux.


Juste après ce paragraphe, vous constatez:

"Les aquariums faibles en technologie que je maintiens sont caractérisés par un nombre modéré de poissons, par une filtration faible et un entretien réduit, par un grand nombre de plantes saines et par la présence de microorganismes divers. Un éclairage modéré est essentiel pour mes aquariums naturels, ainsi qu'un substrat enrichi de terre ordinaire et des plantes bien adaptées. (...) En même temps ils diffèrent des bacs High-Tech par le fait qu'ils profitent de certains processus naturels. L'aquarium low-tech est plus facile (et moins cher) à maintenir. Ceci grâce aux processus naturels dont il tire pleinement parti, par exemple: les bactéries et les poissons fournissent le CO2 aux plantes -donc pas d'injection artificielle-, les plantes éliminent l'ammoniaque de l'eau et protège ainsi les poissons-pas besoin de filtration, les aliments pour poissons et le substrat riche fournissent les oligo-éléments -donc, pas d'engrais nécessaires. »


Aquario Rosa: Pensez-vous que toutes les espèces de plantes peuvent croître sainement dans un aquarium naturel? Quel genre de plantes s'adaptent le mieux à ce type d'aquarium?

Diana Walstad: Je ne sais pas si toutes les plantes peuvent croître avec succès dans un TNP – aquarium naturel planté. J'ai environ 30 à 40 espèces de plantes qui se portent bien, c'est largement suffisant. Certaines espèces s'adaptent mieux que d'autres. Certaines vont bien pendant un certain temps et ensuite se dégradent. Mais il n'est pas surprenant que les écosystèmes TNP évoluent avec le temps.

Dans mon bac de 174L, des plantes très diverses ont bien réussi pendant 7 ans comme les Cryptocoryne diverses (C. balansae, C. wendtii, C. pondederiifolia, C. cordata), Echinodorus (E. tenellus, E. majeur), Sagittaria graminées, S. subulata, et Rotalia indica. Les plantes qui ont dépéri sont Ludwigia repens et Vallisneria.

Acuario rosa: Votre priorité est d'obtenir un aquarium équilibré par la recherche d'un écosystème stable avec comme seuls ajouts: la nourriture pour les poissons et la lumière, une petite pompe de brassage pour garder une certaine circulation de l'eau. Tout le reste est conservé intact et presque sans entretien. Une autre «école» dans la maintenance d'aquariums plantés, spécialement dans l'aquascaping, propose comme méthode des ajouts complexes d'engrais, des changements d'eau réguliers, une injection artificielle de CO2, un éclairage artificiel puissant ... pensez-vous qu'il soit possible d'atteindre le même résultat avec les deux méthodes? Croyez-vous possible de produire un AQUASCAPE comme celui de M. Amano avec pour base la philosophie «el naturel»?

Diana Walstad: Non, je ne pense pas que les mêmes résultats peuvent être obtenus par mes méthodes et les méthodes high-tech. Le TNP ou aquarium naturel se développe naturellement grâce à quoi les plantes poussent mieux, et ne dépendent pas d'un plan pré-établi.
L'objectif du TNP est d'avoir un aquarium avec des plantes et des poissons sains. Ce qui me plait davantage c'est le naturel et non le côté artistique.

Acuario rosa: Souvent les amateurs d'aquascaping essaient de créer des tapis verts dans leurs paysages avec des plantes comme Eleocharis parvula, CE «Cuba», Elatinoides Glossostigma ... pensez-vous qu'il est possible d'obtenir un tapis épais avec votre méthode? Dans le cas d'une réponse positive, qu'elle est la recette pour y parvenir?

Diana Walstad: Je n'ai jamais essayé ces espèces végétales. Aussi, je ne suis pas adepte des bacs « aquascaped » avec un grand tapis de plantes de type mono-espèce. Trop d'espace ouvert. Je ne pense pas que la croissance des plantes soit suffisante pour supporter un nombre de poissons important ni de prévenir la prolifération d'algues.

Acuario rosa: La méthode que vous décrivez dans votre livre mise sur une source de CO2 obtenu grâce à l'activité bactérienne et à la respiration des poissons. Pensez-vous que cette source soit suffisante pour garantir les niveaux de CO2 dont certaines espèces ont besoin, par exemple Hemianthus callitrichoides, Rotala wallichii ou Rotala macrandra?

Diana Walstad: J'ai réussi à faire croître assez bien la Rotalia macrandra dans mes bacs. Je n'ai pas essayé les autres espèces. Le résultat serait meilleur dans un bac High-tech qui fournissent des niveaux élevés et uniformes de nutriments et de CO2. Mais il m'est difficile de dire si quelqu'un a vraiment essayé de cultiver ces plantes dans un TNP. Un moyen sûr d'offrir plus de CO2 est d'avoir beaucoup de poissons. Récemment, j'ai augmenté le nombre de poissons et l'éclairage, j'ai obtenu une bonne croissance des plantes même de celles plus exigeantes.

Acuario rosa: Ces dernières années certains « scapers aquatiques » ont crées non seulement des " paysages submergés", mais se sont mis à imiter les paysages terrestres. Montagnes, forêts, cascades, rivières, arbres ... Que pensez-vous de cette nouvelle tendance?

Diana Walstad: Pas grand chose. Je ne comprends pas pourquoi les gens cherchent à reproduire un paysage terrestre dans un aquarium. Essayer de coller à une conception artistique prédéterminée est trop rigide à mon goût. Je préfère regarder les interactions naturelles se développer dans l'aquarium.

Acuario rosa: Maintenant, dites nous brièvement ce que les mots suivants vous évoquent:

Takashi Amano: Artiste, célèbre

PLANTES AQUATIQUES CENTRALE: Super endroit pour obtenir des informations

AGA: Groupe de passionnés dévoués aux plantes aquatiques

ADA: Aucune idée

ALGUES: Composante de la nature

AQUASCAPING: Peintures de paysage dans les musées.

CONCOURS: Nourrit l'enthousiasme chez les gens

Acuario rosa: Il y a beaucoup d'aquariophiles qui voudraient faire leurs premiers pas dans les aquariums plantés, mais se trouve devant un mur qui les en dissuade: ils pensent que c'est un grand investissement en temps et en équipement pour maintenir des plantes dans un aquarium. Que recommanderiez-vous à un nouveau venu, de ne pas se perdre en évitant toutes les informations disponibles sur les équipements nécessaires (injection artificiel de CO2, les divers éclairages et les systèmes de filtration ...), les dosages journaliers? Sur quoi voudriez-vous insister, sur les bases qui permettent de garder un aquarium planté et équilibré? Qu'est-ce qui est vraiment essentiel pour garder les plantes?

Diana Walstad: Un éclairage adéquat, 2,5 cm de sous-couche d'un sol non fertilisé, grande diversité d'espèces de plantes, avoir une eau modérément dure, bien nourrir les poissons et de la patience. Aussi, j'encourage les amateurs à acheter mon livre, plutôt que de s'arrêter à ce que d'autre pensent avoir compris.

Acuario rosa: Pour en apprendre davantage sur les plantes aquatiques, quelle source d'information sur Internet (sites web, forums, etc) recommanderiez-vous ? Et pour mieux comprendre le comportement de cet écosystème que nous essayons de créer dans un bac, (en dehors de votre livre que nous recommandons à tous les amateurs), quel autres livres recommanderiez-vous?

Diana Walstad: Je suis sûr qu'il y a beaucoup de bons livres que je n'ai pas encore vu. Ceux que je crois être les meilleurs concernent principalement l'identification des plantes:

Guide des plantes d'aquarium par Barry James (Magnifique, livre peu onéreux pour les débutants)
Plantes d'aquarium par Christel Kasselmann (pour les avertis)

Merci de recommander mon livre. Mon livre est maintenant disponible sous forme d'e-book (15 $ en anglais) qui peut être téléchargé du site Web instantanément. Atlasbook

Mon livre se vend très bien en Amérique, en Europe et en Australie, mais pas en Espagne, au Portugal ou en Amérique latine. J'espère sincèrement que l'obstacle est dû à la langue est non à une volonté d'acheter des versions piratées!

Interview: Oriol Pascual sur Acuario Rosa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Interview de Diana Walstad sur le site Acuario Rosa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 80 litres Méthode Diana Walstad
» Eco-aquarium
» 160 litres bac planté
» Bac planté non filtré?
» Nouveau départ "naturel" (Walstad) pour mon 150 litres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Terra-formers :: LES TERRA-FORMATIONS :: QUESTIONS ET DISCUSSIONS TERRA-FORMATIONS-
Sauter vers: